news1

Oostende s'impose au bout du suspense.

Oostende s'impose au bout du suspense.

2-0 for BCO

Dans un hall omnisport de Neder bouillant c’est le champion en titre Ostendais qui semble le mieux dans son match, c’est 0-7 à la 5éme. Le Brussels marque enfin ses premiers points et limite l’écart à la fin du premier quart (11-15).

Le match est physique et engagé, l’écart grimpe jusqu’à 11 points en faveur  du BCO (17-28, 16éme) notamment grâce à Jean-Marc Mwema (10 points dans ce 2éme quart !). Mais les Bruxellois sont toujours dans la course et Chris Dowe marque au buzzer pour faire 28-35 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires les 3 triples des hommes de Dario Gjergja donnent le plus gros écart du match (30-44 à la 22éme). Mais c’est là que les joueurs du coach Crevecoeur vont montrer un énorme caractère, dos au mur ils vont se rebeller et infliger un 21-6 au BCO le tout dans une salle en ébullition (51-50 à la 30éme).

Le début de dernier quart reste très tendu et aucune des 2 équipes ne se détache réellement. A l’entrée du money-time TJ Bray fait exploser la salle pour donner l’avance au Brussels sur un 3 points (57-56, 35éme). Les 5 dernières minutes sont insoutenables, personne n’arrive à prendre l’ascendant. Brandon Ubel donne l’avantage aux Bruxellois aux lancers, c’est 59-58 avec  19 secondes à jouer. Mais le sauveur du jour se nomme Jean Salumu qui, d’un lay-up, fait 59-60 à 8 secondes du terme. Derrière le Brussels ne transformera pas sa dernière tentative.

 Cette victoire arrachée au bout d’un match haletant permet à Ostende d’être à seulement une victoire de son 6éme titre consécutif.  

Chez Dario Gjergja  c’est la fierté qui primait en conférence de presse : « Je suis content de la victoire dans ce match très physique. La 1ére mi-temps était bonne, la seconde beaucoup moins. Notre banc nous a bien aidé aujourd’hui, c’est vraiment une victoire au caractère ».

Serge Crevecoeur lui soulignait la 2éme mi-temps de son équipe: « Notre 2éme mi-temps était meilleure, on doit jouer comme ça mais pas uniquement durant 2 quarts-temps. C’est pas fini, on doit tout donner dimanche ».

Le match est à suivre ici ce dimanche à 20h30.

Credit photo : Photo news.

Comments